Des circuits adaptés aux cyclistes PMR

Actualités

Envie de sillonner notre belle Métropole à vélo en toute sécurité ? Le Commissariat Général au Tourisme, l’asbl Access-I et divers bureaux d’experts ont réalisé des circuits combinant vélotourisme et accessibilité. Un résultat mêlant sécurité, confort et attrait touristique.

Cédrine Delforge, Coordinatrice du projet chez Access-I, nous explique cette belle initiative wallonne contribuant au tourisme accessible à tous, durable et inclusif.

Une expertise collaborative

Grâce à une collaboration avec le Commissariat Général au Tourisme, l’asbl Access-I et six bureaux d’études et d’expertises (urbanisme, ergonomie, etc.), la Wallonie peut se targuer de disposer de circuits adaptés aux personnes à besoins spécifiques. « Concrètement, ces itinéraires tiennent compte de sept profils de personnes : celles en fauteuil roulant, avec des difficultés de marche, les aveugles, les malvoyants, les sourds, les malentendants et les personnes ayant des difficultés de compréhension. En pratique, des niveaux de couleurs mentionnent si le lieu est adapté à une autonomie totale ou partielle ».

Valorisée par l’Organisation Mondiale du Tourisme, cette action a pour objectif de favoriser l’autonomie de l’usager. « Tout cela a été fait dans les règles de l’art. Les parcours ont été passés au peigne fin. Présence de WC adaptés ? Des places de stationnement adéquates ? Etc. Autant d’aspects divers et variés liés à la sécurité et au confort pour une meilleure inclusion de l’usager à mobilité réduite. Sans oublier l’attrait touristique du circuit. Il s’agit vraiment d’un rigoureux travail collaboratif : structuration de l’offre, mise en réseau des opérateurs, infrastructures adaptés, services adéquats, etc.»

Pays Des Lacs Bouclesdeslacs Lacsde L eau D heure LEH 5701 Hilde Lenaerts

Des parcours accessibles et attrayants

En pratique, la Wallonie compte actuellement huit circuits vélo certifiés Access-I. Et ce n’est que le début car cinq nouveaux circuits, lauréats d’un appel lancé en mai 2021 par le Commissariat Général au Tourisme, vont être audités et certifiés durant cet été 2021. Pour notre Métropole, il s’agit du circuit « Boucle de la Plate Taille » déposé par la Maison du Tourisme Pays des Lacs et du circuit « La Houillière » Gilly – Parc Bivort déposé par la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi. Pour ces deux parcours, les audits seront effectués pendant la période estivale pour une certification en septembre.

La « Boucle de la Plate Taille » se fait sur une partie du RAVeL, agrémenté des points-nœuds du réseau 1000 bornes à vélo. Au cours de cette balade, vous passez par l’un des pôles touristiques majeurs en Wallonie : le site des Lacs de l'Eau d'Heure avec ses paysages boisés et superbes points de vue sur le lac et le barrage. Avec le circuit « La Houillière » Gilly, vous découvrirez le magnifique Parc Bivort de Jumet avec ses arbres classés remarquables, une facette trop peu connue de notre patrimoine vert. En outre, le circuit Thuin-Landelies sera prochainement réaudité avec la nouvelle méthodologie afin de fournir une information encore plus précise et complète aux usagers à besoins spécifiques.

Pays Des Lacs Bouclesdeslacs Lacsde L eau D heure LEH 5523 Hilde Lenaerts

Des cyclistes rassurés et enthousiastes

« De manière générale, on constate que les handicyclistes ont besoin de préparer à l’avance leur déplacement. Ils veulent pouvoir profiter d’activités en extérieur où la sécurité est de mise. Par exemple, lorsque l’on réfléchit à l’élaboration des circuits, il faut veiller à ce que les places de stationnement soient assez spacieuses pour extraire un fauteuil motorisé d’un véhicule, réfléchir au revêtement du sol, à la largeur du circuit, ou encore à ce que le restaurant jouxtant le parcours dispose d’un accueil avec toutes les commodités pratiques».

« C’est une réelle satisfaction de voir ces personnes à besoins spécifiques arpenter nos routes à la biodiversité et architecture variées. C’est d’autant plus légitime depuis le boom des utilisateurs de deux-roues constaté avec la crise sanitaire liée à la pandémie COVID-19. Notre volonté étant de développer des circuits vélo accessibles au plus grand nombre en combinant sécurité, confort et beauté des paysages. On essaye aussi de toujours améliorer l’utilisation des tronçons. En pratique, un cahier de recommandations sera établi par familles de handicap afin de maximiser ces circuits".

394 A3441