5 raisons d’écouter le brame du cerf

Actualités

Saviez-vous qu’il est possible d’écouter le brame du cerf dans la Forêt du Pays de Chimay? Sachez qu’il existe des soirées pour découvrir le cri assez particulier de ce cervidé.

Voici pourquoi il faut l’écouter au moins une fois dans votre vie :

1. C’est juste magique

Le cerf, le roi de la forêt, est un animal majestueux et robuste. Le cerf vit uniquement en forêt en raison des activités de l’homme. Cet animal apprécie principalement l’herbe. Son cri, qui pourrait s’apparenter à un cri rauque ou au rugissement d’une vache, s’entend à plusieurs kilomètres à la ronde. Généralement, les cerfs se répondent entre eux. Ce qui laisse à l’observateur l’impression d’une joyeuse cacophonie bien particulière.


2. Ça ne dure que 3 semaines

La période des amours n’est pas longue. Durant 3 semaines à peine, du 20 septembre au 5 octobre, lors de la période de reproduction. Par ce cri, il cherche à s’imposer comme maître du brame et séduire ainsi la horde de femelles. Il mange peu et passe son temps à bramer. Il peut se déplacer à différents endroits en fonction des femelles. Il peut également se battre avec un autre cerf pour conserver son rôle de maître du brame.

Cerf Taillette Simonet 2

3. Vous l’entendez de vos propres oreilles

Vous pourrez écouter ce son atypique sur internet, mais il n’a pas le même effet que si vous êtes dehors, en silence, à écouter à l’horizon. Ici, vous êtes bien emmitouflés dans votre manteau, tapis le long des arbres et vous écoutez… Vous imaginez déjà plusieurs cerfs à l’orée du bois, à la posture imposante. L’expérience est vraiment globale, de l’odeur des arbres aux sensations du sol sur les bottines.


4. Les cerfs habitent près de chez nous

Contrairement à pas mal d’idées qui circulent, ils vivent également dans la Forêt du Pays de Chimay, pas uniquement dans celle de Saint-Hubert. Ils apprécient les lisières ou les coupes à blanc. Ils se distinguent des chevreuils par leur taille : le cerf est plus grand et sa tête part vers l’avant. La Forêt du Pays de Chimay au sud de Treignes ou le RAVeL de Romerée sont deux spots réputés dans la région pour écouter le brame.

Redimensionée

5. Simplement pour passer un moment inédit avec un proche

Le brame du cerf s’écoute généralement avec des proches, eux aussi impressionnés par le roi de la forêt. L’obscurité, la posture d’écoute et la vie nocturne nous plongent dans un univers unique et mystérieux. Lorsque plusieurs cerfs se répondent, en se faisant écho, les intonations sont assez magiques. On repart assouvi. Les cinq sens encore en alerte, et l’esprit éveillé à la nature qui nous entoure. Et surtout, on a des souvenirs plein la tête !

Précisons qu’il ne s’agit pas ici de voir les animaux (ou alors de loin avec un peu de chance ;-) mais bien de profiter de leurs vocalisations tout en respectant la forêt et ses habitants. Le cerf reste un animal sauvage et imprévisible. Nous sommes donc tributaires de son bon vouloir ;-) Envie de tenter l’expérience? Par ici...

Cerf Taillette Simonet